Livre d'or

12 message(s) dans le livre d'or

  • Diallo Fabienne
  • Le 10/07/2015

Un grand MERCI à Mme M.Dubus et à toute son équipe de l' association Rest'o qui m'a permis de perdre du poids de façon rapide , continue et durable sans imposer de régime mais en conseillant sur le comportement alimentaire et sur les principes d' une bonne nutrition au service de la santé sans négliger le plaisir de la dégustation . Je recommande vivement de suivre les séances de Rest'o à ceux qui veulent manger de tout mais autrement pour perdre rapidement du poids. Fabienne de Ronchin

  • salomé guichaux
  • Le 09/10/2012

bonjour,
je tient a bien remercier l'équipe d'intervenant katia, fleur et virgile pour tous leurs bons conseils et le docteur romon qui m'as orienter vers l'association resto qui m'ont accompagnée dans toutes mes démarches et dans la remise en questions des habitudes alimentaires et la lecture des étiquettes.

  • dubus
  • Le 07/07/2011

je remercie l'association de l'aide que vous nous avez donnée,le dynamisme,la bonne humeur,de votre gentillesse et de votre accueil.Les rendez-vous ont passé trop vite,je me suis sentie écoutée.Mon fils Dimitri, a apprécié ces séances. Au niveau du comportement alimentaire ,il y a de l'amélioration et maintenant je lis les étiquettes.Les intervenants ont bien expliqué le programme,c'était clait et précis.

  • Marie-Carmen, maman de Léa
  • Le 07/07/2011

L'expérience REST'O a été très intéressante car j'ai appris beaucoup de choses sur la nutrition.
Les rendez-vous parents sont très importants car l'équipe nous informe de façon claire et motivante sur le projet mis en place pour les ados.
Ma fille s'est décidée seule pour participer à ce programme, elle a compris comment la nourriture agit sur son corps, c'est ce que j'ai remarqué.
Moi-même j'ai pu constater une autre façon de me nourrir, j'ai même perdu du poids.
J'espère que des réunions de suivi pourront être mis en place dans les prochains mois pour les ados et les parents.

  • Laurent D
  • Le 23/05/2011

Chère Madame,
Par la présente je tenais à vous adresser mes plus vives félicitations pour vos interventions en faveur des personnes en situation de mal être du fait de leur obésité.
Rest'O offre la possibilité aux personnes obèses de sortir de l'isolement, de créer des liens sociaux, d'échanger avec d'autres personnes touchées par l'obésité, de s'entraider par la parole...
Ainsi, à l'image de Sylvie, beaucoup de personnes obèses s'acceptent enfin et prennent goût à la vie.
Aussi je vous dis un grand merci au nom de tous les Liévinois qui comme Sylvie bénéficie d'une aide ô combien précieuse.
Vous réitérant toutes mes félicitations. Je salue votre action. Elle met du soleil dans les coeurs. Merci
Cordialement.
Laurent D.

  • michel.s
  • Le 28/04/2011

J’ai voulu, pour ces périodes de Fêtes qui approchent, vous apporter mon témoignage.
Courant 2009, j’étais à un stade d’obésité morbide. (177 Kg, tour de taille : 188cm)
Comment ou pourquoi je suis devenu obèse ?
A quoi bon…? Je ne cherche pas à me justifier, j’aurai dû réagir avant !
Etant persuadé que je n’arriverai plus par moi-même à perdre du poids, j’ai pris un rendez-vous avec le Professeur Monique ROMON.
Durant l’entretien, elle m’a conseillé de faire un stage de reconditionnement à l’effort avant d’entreprendre une intervention chirurgicale, et, en attendant le stage, de modifier mon alimentation.
Ce qui m’a permis de perdre 8,5 Kg pour un tour de taille de 180cm avant fin juin 2010, date de l’entrée en stage de reconditionnement à l’effort que j’ai fait à l’hôpital SWYNGHEDAUW.
A mon arrivée, après une distance de 115 mètres de marche, je devais m’asseoir à cause des douleurs dans le dos et les jambes. Pour monter ou descendre quelques marches d’escalier, j’étais obligé de m’aider avec les bras.
Pris en charge par le Docteur Suzel POPIELARZ avec une super-équipe de professionnelles, pendant les 4 semaines de stage elles m’ont fait comprendre, qu’avec une rééducation et réadaptation à l’activité physique en plus d’une alimentation surveillée, j’avais la possibilité de me remettre en forme.
A la fin du stage, j’avais perdu 6,5 Kg pour un tour de taille de 145cm (soit moins 35cm) mais surtout, je pouvais marcher sur une distance de 2 Km sans être obligé de m’asseoir.
Motivé par ces résultats, aussitôt ma sortie, j’ai pris un abonnement à la piscine, j’ai continué à faire tous les matins 2,5 Km de marche, en plus je fais un peu de musculation.
Maintenant, mon activité physique est devenu un plaisir, je consacre 1 heure tous les matins (marche et musculation ou natation). Etant logé au neuvième étage, lorsque je pars faire ma marche, je descends 5 étages à pied et, en revenant, je monte 3 étages (soit 52 marches) et ceci sans m’aider de mes bras.
Depuis octobre 2009 à ce jour, j’ai perdu 39 Kilos et 55cm de tour de taille.
Dernièrement, j’ai revu le Docteur Suzel POPIELARZ ainsi que le Professeur Monique ROMON, qui m’ont dit qu’en continuant de cette façon, le surplus, des kilos restants, partira un peu à la fois.
Elles vont continuer à me suivre, mais il n’est plus question d’intervention chirurgicale, sauf pour enlever la peau, qui a été trop distendue pendant des années, au niveau du bas ventre.


Voilà, je souhaite vous avoir apporté un peu d’espoir, mais surtout l’envie d’en faire autant. Et dites-vous bien que c’est possible.


Michel S.


  • valerie.b
  • Le 28/04/2011

Bonjour Michèle,
J'ai 2 amis en surpoids, qui se sont interrogés sur ce que j'ai bien pu faire comme régime pour avoir perdu du poids !
J'ai fait une photo hier, 14 Décembre 2010, pour montrer mon maquillage à des copines et c'est là que je me suis aperçue de la différence depuis 6 mois …
Je suis sidérée par le changement ...
Je te joins les photos pour comparer.
J’ai donc parlé de l'Association REST’O et des différentes Séances, qui m'ont permis d'arriver à ce résultat sans le moindre régime.
Serait-il possible qu'ils puissent s'inscrire pour une future session ?
Merci beaucoup,
Amitiés.
Valérie B

  • marie-claire.d
  • Le 28/04/2011

« Le programme REST’O que j’ai suivi, m’a permis de prendre conscience de mes erreurs alimentaires et qu’il ne fallait pas faire de régime mais contrôler ce qu’on mangeait. Maintenant quand je fais les courses, je lis les étiquettes et je cuisine moins gras. Les séances avec la psychologue aident à comprendre l’estime de soi et le besoin de manger quand ça ne va pas.
Quant au sport, c’est dans une bonne ambiance qu’on l’effectue car il n’y a pas le regard des autres. Chacun fait ce qu’il peut et tout le monde s’accepte tel qu’il est !
Les mouvements sont bien expliqués et on nous encourage à persévérer.
Pourtant je fais du sport ailleurs mais là c’est autre chose, on se fait des copines malgré la morphologie de chacun. »

  • valérie.f
  • Le 28/04/2011

Rest’o et le Centre Social La Maison du Grand Cerf à Ronchin … Un exemple de partenariat.
C’est en novembre 2005 que nous avons accueilli l’association ResT’o dans notre structure pour la première fois. Sur les bases d’un partenariat solide entre Rest’o et notre centre social, 5 groupes de douze patients environ ont pu bénéficier de l’action « Changer pour mieux être »…
Mais à l’issue des 12 séances animées par Rest’o, pas question « d’abandonner » le groupe qui a partagé tant d’expériences, d’émotions et ainsi tissé du lien. Pendant ces quatre mois, nous constatons que les personnes ne pratiquent pas ou très peu d’activité physique. Bien souvent, elles confondent « sport» et « activité physique ». Par ailleurs, cette activité physique est rendue difficile par des problèmes liés au surpoids (articulaires, respiratoires…) et doit être adaptée à chacun.
La dynamique de groupe et la motivation des personnes à changer de comportement est telle qu’il faut la saisir pour un travail de réflexion et de mise en pratique de l’activité physique.
J’ai donc mis en place une action s’appuyant sur la convivialité et la dynamique de groupe avec pour objectif l’augmentation de l’activité physique au quotidien en respectant les recommandations du PNNS (Programme National de Nutrition Santé), soit l’équivalent d’une demi-heure de marche rapide par jour.
L’action commence par un bilan des aptitudes physiques dans un Centre d’Arrondissement de Médecine du Sport (CAMS). Ainsi, les personnes peuvent adapter leur activité sans risque d’aggraver leur état de santé. Viennent ensuite quelques séances de réflexion sur les recommandations du PNNS, les équivalences possibles à la demi-heure de marche rapide et les « bonnes adresses » pour mettre en pratique. Chaque personne peut évaluer ses temps d’activité physique sur un passeport.
Sur la première marche du podium des activités recommandées : la marche à pied ! En effet, elle est la plus accessible, la moins onéreuse… De cette expérience, est donc né un groupe de marcheurs qui se nomme « la grande vadrouille ». La bonne humeur et la convivialité y est telle que l’on ne se rend pas compte des kilomètres parcourus et dans le respect du rythme de chacun.
Enfin, les personnes n’adhérant pas à ce projet autour de l’activité physique ne sont pas en reste et peuvent participer à d’autres activités du centre pour « se retrouver », sortir de chez elles évitant ainsi sédentarité et grignotage. (Sorties culturelles, cuisine, tricot, yoga, etc.…)

  • michelle.l
  • Le 28/04/2011

Depuis septembre 2006, l’EPGV propose de l’APA en séances hebdomadaires à la suite des cycles Rest’O sur les lieux de proximité que sont les centres sociaux.Actuellement 7 séances sont organisées dans des centres sociaux de la Métropole (voir lieux et horaires dans la rubrique « Besoin d’aide » du site). Des séances sont aussi proposées dans l’Artois et le Hainaut.



Quelles sont les particularités d’une séance APA ?

Ce cours est destiné à des personnes en surcharge pondérale. Les exercices sont donc adaptés aux possibilités des personnes.Il se fait en petit groupe dans une ambiance rassurante et conviviale.La récupération est plus longue. C’est souvent un moment d’échanges sur le vécu de la semaine écoulée tant sur le point alimentation que sur l’activité physique.



Que fait-on pendant la séance APA ?

Après un échauffement progressif et musical, des exercices variés et ludiques sont proposés pour

· Optimiser la dépense énergétique (en tenant compte des possibilités des personnes)

· Développer la mobilité articulaire

· Renforcer la musculature (surtout des membres inférieurs ainsi que le gainage abdominal)

· Développer la coordination, la coopération, etc…

· Favoriser la détente et la relaxation.

Tout ceci dans une ambiance conviviale et sans complexes.



Les personnes qui pratiquent régulièrement retrouvent le plaisir de bouger et des sensations oubliées, reprennent confiance en elles et sont moins stressées.





Si la perte de poids n’est pas toujours très spectaculaire, le corps se muscle et se transforme, la taille s’affine, les douleurs articulaires s’estompent.Les personnes ont plus de facilités dans la vie quotidienne. L’activité physique au quotidien.Une séance d’APA (1h30) par semaine n’est pas suffisante pour perdre du poids.C’est l’activité physique au quotidien, (ainsi que l’observation des conseils diététiques) qui fait la différence : marcher pour faire ses petits achats, supprimer une station de métro, ne pas utiliser la voiture pour de petites distances, monter les escaliers, faire du vélo, etc……Un semainier est proposé pour l’encourager : sur cette feuille, la personne note chaque jour le temps passé à ses activités physiques et éventuellement le nombre de pas mesurés grâce à un podomètre (Objectif : 10 000 pas par jour !) Après 2 années d’expérience, nous pouvons dire que la pratique d’une activité physique modérée et régulière améliore la qualité de vie de la personne en surcharge pondérale, tant sur le point physique que psychologique et social,

« Pratiquer en groupe, c’est tellement mieux ! »

Écrire un message sur le livre d'or